eBAM

par Alaina Roussel

eBAM : définition

La notion d’eBAM (Electronic Bank Account Management) a été développée pour désigner la gestion informatisée des comptes bancaires et des pouvoirs bancaires par le biais d’un logiciel dédié. Une solution eBAM est donc vouée à gérer :
– l’ouverture d’un compte en banque
– la maintenance des comptes (pouvoirs de signature, plafonds autorisés…)
– la fermeture des comptes

Le concept a été créé pour réduire les processes administratifs actuels des banques et permet d’éliminer les inconvénients traditionnels de la gestion des comptes bancaires, entraînant une perte de temps substantielle pour les groupes, tels que :

  • remplissage de formulaires papier
  • traitement d’informations et de documents volumineux et épars (intégration d’une GED dédiée dans le logiciel eBAM)
  • recherche chronophage d’informations auprès des filiales
  • traçage manuel des modifications effectuées sur les comptes

Bénéfices d’eBAM

eBAMCes tâches répétitives liées à la gestion des comptes bancaires, souvent sources d’erreurs, de perte d’informations, de coûts supplémentaires et de risques financiers, contraignent les trésoriers à s’éloigner de sujets autrement plus stratégiques.
Afin de palier à ces difficultés quotidiennes, DataLog Finance a développé un module dédié à eBAM intégrable à la payment factory CashPooler, offrant ainsi la possibilité d’effectuer une gestion électronique centralisée complète de tous les comptes bancaires du groupe, de l’ouverture à la clôture d’un compte en passant par les délégations et mandats bancaires, les contrats et conditions de vente, l’envoi des courriers à la banque, etc.
Enjeu majeur de contrôle interne et de maîtrise des risques, la gestion multi-comptes des pouvoirs de signature permet aux acteurs financiers de gagner du temps et ainsi d’optimiser les rendements en rationalisant les workflows et en diminuant la quantité de papier.

Solution eBAM

Le module eBAM de CashSolutions offre une vision unifiée et cohérente de l’activité de gestion de tous les comptes du groupe, notamment via des reportings et des statistiques (disponibles globalement, par banque ou par filiale…).
Les contrats et accords passés avec les banques sont regroupés dans l’outil, rendant les procédures avec celles-ci plus claires et prévisibles et autorisant une meilleure planification des charges de travail. Le traitement des demandes effectuées auprès des banques s’en trouve accéléré et les temps de réponse diminués, provoquant une réduction et un meilleur contrôle des coûts.


Lexique